Votre Faust - fantaisie variable genre opéra

Ensembles
TM+
Interprète principal
Henri POUSSEUR (1929-2009)
Contributeur artistique
voir plus d'information sur les contributions 
Durée totale
00:00
Et si c’était vous qui décidiez de la fin de l’histoire ? Tirez les fils du destin d’Henri, compositeur promis à la gloire ou à la déchéance ! Ici tout le monde a le droit de jouer... Évènement de la saison 16-17, Votre Faust est la création française de cette « fantaisie variable genre opéra » donnée une première fois à Milan en 1969 et jamais jouée en France. Un théâtre musical d’avant-garde comme on n’en ose plus aujourd’hui. Les comédiens se chargent de l’histoire, les chanteurs la commentent comme un chœur antique, la musique est omniprésente et le public bouscule le tout. Au livret, Michel Butor, voyageur du nouveau roman, mélange les références littéraires. À la composition, Henri Pousseur, frère d’armes de Boulez et Berio, impose une musique postsérielle traversée d’électroacoustique, tout en multipliant les citations, de Monteverdi à Stockhausen. Cela ressemble à l’archétype du mythe : il y a un compositeur en Faust, un directeur de théâtre en Méphisto, et même une paire de Marguerite ! Mais quitte à être Faust aujourd’hui, autant repousser aux limites de l’imaginable le chant des possibles… Œuvre ouverte, ce Faust n’est plus seulement celui du compositeur ni du librettiste : au gré des actes, spectateurs et techniciens votent et influent sur le déroulement de l’action. Six heures de musique composées, trois à peine jouées à chaque représentation : c’est dire le nombre des bifurcations narratives possibles. Dans une mise en scène de foire entre le plateau et la salle, on imagine la mise en danger des interprètes, à l’affût sur le fil démocratique du moindre virement de bord. Il faut un chef pour tenir ensemble ces forces ballottées par le destin et le public. C’est d’ailleurs à se demander si ce n’est pas lui, le Méphisto de l’affaire…
Votre Faust est la création française de l'opéra participatif imaginé par l'écrivain Michel Butor et le compositeur Henri Pousseur en 1969. Mis en scène par Aliénor Dauchez, l'opéra renverse la hiérarchie du genre pour proposer une oeuvre ouverte dans laquelle le public joue un rôle actif, influençant directement le destin des personnages comme le cours de la pièce.