Planètes NEWDEAL2019

A l’origine de ce projet, il y a la rencontre de trois membres d’Odyssée ensemble & cie et des musiciens du Possible(s) Quartet. Issus de parcours bien différents, les sept musiciens décident de rassembler leurs inspirations et esquissent ensemble les contours d’un nouveau projet musical et visuel. L’idée de départ est d’investir des lieux à forte réverbération (friches industrielles, halles ou églises) qui valorisent les musiques anciennes pensées pour ces acoustiques particulières et mettent en lumière les musiques mélodiques et modales qu’affectionnent les musiciens du Possible(s) Quartet. Les occasions sont trop rares de voir se rencontrer les musiques anciennes et le jazz, qui répondent pourtant à de nombreuses règles communes : tempo fixe, structures harmoniques définies, importance de l’improvisation, absence d’instrumentation prédéfinie. Les thèmes de musiques anciennes, empruntés à la fanfare introductive de l’Orféo de Monteverdi ou au thème médiéval du Dies iræ, se juxtaposent à une création acoustique inspirée des codes du jazz et à une création électroacoustique originale de Vincent Carinola. Cette juxtaposition et cette confrontation directe permettent de mettre en lumière les proximités qu’entretiennent ces univers musicaux en apparence si différents. La création électroacoustique du compositeur Vincent Carinola permet de créer un environnement musical rythmant le spectacle et met en exergue les singularités acoustiques et architecturales de ces lieux particuliers. L’Univers et ses mystères, du cataclysmique Big Bang aux éphémères étoiles filantes, sont au cœur de ce nouveau projet musical. En résultent autant d’évocations poétiques portées par une partition tantôt délicate et onirique, tantôt puissante et explosive.

At the origin of this project, there is the meeting of three members of Odyssée ensemble & cie and musicians of the Possible(s) Quartet. Coming from very different horizons, the seven musicians decided to collect their inspirations and to sketch together the outlines of a new musical and visual project. The idea is to invest places with high reverberations (industrial wastelands, halls or churches) that enhances ancient music and highlight the melodic and modal musics. Opportunities are too rare for ancient music and jazz to meet, which nevertheless have much in common : fixed tempo, defined harmonic structures, importance of improvisation, absence of predefined instrumentation. The themes of ancient music, borrowed from the introductory fanfare of the Monteverdi Orféo or the medieval theme of the Dies iræ, juxtapose themselves with an acoustic creation inspired by the codes of jazz and an original electroacoustic creation of Vincent Carinola. This juxtaposition and direct confrontation highlight the proximities of these seemingly different musical universes. The electroacoustic creation of the composer Vincent Carinola allows to create a musical environment rhythmizing the spectacle and highlights the acoustic and architectural singularities of these particular places. The Universe and its mysteries, from the cataclysmic Big Bang to the ephemeral shooting stars, are at the heart of this new musical project. The result leads to many poetic evocations carried by a score, sometimes delicate and dreamlike, sometimes powerful and explosive.