Bach the Minimalist NEWDEAL2019

Ensembles
La Tempête
Interprète principal
Simon Pierre BESTION
Durée totale
00:00

[FR]

Une musique électrique. Orchestre à cordes et installation de vidéo mapping.

Orchestre et installation digitale (mapping vidéo).

La musique instrumentale de Jean-Sébastien Bach possède des caractéristiques très similaires aux musiques de notre temps : continue, rythmique, envoûtante jusqu’à la folie… Plongé au cœur d’œuvres du maître allemand mêlées à celles de compositeurs de musique répétitive ou minimaliste du XXe siècle, l’auditeur fait l’expérience d’une incroyable parenté entre des styles et des époques à priori très éloignés. Et pourtant !

Simon-Pierre Bestion à la direction, son frère Louis-Noël Bestion de Camboulas au clavecin solo et dix-huit instruments à cordes, enfouis sous un travail de vidéo mapping (projection d’animations sur des structures géométriques) en écho aux ambiances « électroniques » de ces œuvres, embarquent le public dans leur jeu de symétries et de transe, les poussant à se demander si, finalement, Jean-Sébastien Bach ne serait pas un véritable précurseur de nos musiques actuelles.

- - - -

Direction, Simon-Pierre Bestion

Video : Jemma Woolmore

Clavecin : Louis-Noël Bestion de Camboulas

Orchestre de La Tempête (19)

- - - - -

[EN]

We regularly and naturally highlight Johann Sebastian Bach’s melodic richness, his writing finesse or the complexity of his counterpoints. My encounter with Bach was yet much more physical, almost challenging. The virtuosity and the poetry are undeniably present, but this unique tiredness that goes through my body after many of his interpretations, has always fascinated me.

When I got interested in his harpsichord concerto in d minor, things became clearer. There is a striking paradox in the fast movements of the harpsichord between the melody lightness and the rhythmic frenzy. This paradox appears from the first listen, especially due to one reason: the absence of breathing. The harpsichord serves a breathtaking and almost automatic uninterrupted flow.
It is this continuous, automatic and dense vision that I thereby wished to explore and to deepen to make it accessible to all.

Direction, Simon-Pierre Bestion

Video : Jemma Woolmore

Harpsichord : Louis-Noël Bestion de Camboulas

La Tempête orchestra (19)

Création sonore et visuelle pour orchestre à cordes et dispositif de mapping.