NEWDEAL2019 L'appel de la forêt

Ensembles
Ensemble TaCTuS
Durée totale
00:00

L’Ensemble TaCTuS collabore une fois de plus avec une nouvelle discipline artistique. Amateur de bandes dessinées, Quentin Dubois, metteur en scène et compositeur, souhaitais depuis longtemps amener le dessin au cœur du spectacle vivant. La rencontre avec la dessinatrice lyonnaise Marion Cluzel a été déterminante pour mettre en forme ce spectacle. Les croquis réalisés et projetés en direct sur scène occupent une place centrale dans la narration, se joignant dès lors à la musique et à la parole. Ils enrichissent le spectacle d’une dimension visuelle qui invite à une réflexion sur le mélange des arts : comment créer des liens entre les baguettes des percussionnistes et les traits singuliers des crayons ? Comment remettre en question les habitudes de chacun des artistes pour trouver un langage commun, à même de faire naître un dialogue avec le spectateur ? Voilà un défi fascinant, qui m’enthousiasme et m’inspire, en tant que compositeur, metteur en scène et musicien. Il m’a fallu trouver cet équilibre entre la voix-off, le texte parlé, la musique et le dessin, qui participent tous à la narration.

Spectacle musical dessiné - Jeune Public

Buck est un brave chien domestique à la vie paisible. Enlevé à son maître le juge Miller, il est ensuite confronté malgré lui aux rudes conditions de vie du Grand Nord canadien, pour devenir chien de traineau. D’expéditions en expéditions, il apprend à vivre en meute, à obéir aux ordres, à dormir dans la neige, à voler de la nourriture et à se soumettre à la loi du bâton. Sa rencontre avec son nouveau maître adoré, John Thornton, est déterminante. Lorsque celui-ci est tué par des indiens, Buck cède finalement à l’appel sauvage, insistant et inéluctable, pour rejoindre ses frères loups.

L’Ensemble TaCTuS et la dessinatrice Marion Cluzel s’associent dans ce nouveau spectacle pour donner vie en direct en musique et en images au premier chef d’œuvre de Jack London, L’Appel de la Forêt (1903). Mise en relief par les compositions originales de Quentin Dubois, cette quête libératrice est racontée à travers la vision du chien Buck, incarné par la voix du comédien Jacques Verzier.