Ti Quan - NEWDEAL2018

Ensembles
ensemble Yin
Interprète principal
Philippe FESTOU (1970-...)
Durée totale
0:01:10

Opéra multimédia

ensemble Yin

Philippe Festou : Musique | Géraldine Paoli : livret

L'écriture se veut renouvelée dans ses principes fondamentaux de relation avec une audience active.

https://vimeo.com/131980276

Cette écriture contemporaine nourrie et constituée de multiples ailleurs (Asie, Afrique, Europe…) ne donne pas de transposition autre que ce qui se déroule en terme de sensations et d’émotions vécues pleinement au moment ou la relation s’établit avec les artistes. Elle n'est donc pas narrative.

Dans une forme classique, cette collaboration se serait apparentée à une œuvre musicale construite à partir d'un livret mais ici il en est tout autre puisque l'un et l'autre se nourrissent mutuellement autant au moment de la mise en forme qu'au moment même de l'interprétation.

L'écriture plastique a ceci de novateur qu'elle élabore et amorce déjà le monde sonore mais aussi, la scénographie et les intentions claires que l'interprète peut aller chercher. Cela se traduit par l'utilisation d'orientations précises de l'espace de jeu, de couleurs qui renvoient à des états émotionnels précis pour le spectateur ou les actants.

Le concept musical élaboré dans le jeu sunétique « conscience du sonore », tire sa source de cette forme de livret. Conjointement, ces écritures plastiques et musicales permettent l'existence d'un espace singulier et mouvant qui se situe entre écriture et improvisation. La nécessité d'être, de respirer et de partager notre travail dans un ailleurs très empreint de l'Asie, notamment dans l'influence exercée par ses formes théâtrales, permet de trouver cet équilibre des pensées et des gestes dans les entrelacs des cultures.

ensemble Yin

Danilo De Luca : flûte | Benoit Philippe : clarinettes | Damien Louis : percussion | Cécile Becquerelle : comédienne | Marion Schür : soprano | Philippe Festou : direction musicale

Ti Quan a pour principe de se jouer en deux points simultanés de la planète : Un groupe de trois musiciens (Clarinettes, Percussions, Voix de Soprano), une Comédienne avec la présence de l’Image (vidéo) avec un public. ! Une Flûte sur un autre point du globe avec également de l’image, avec un autre public...

Ti Quan élabore une partition d’états humains de 10 archétypes dans lequel le public est totalement impliqué par sa disposition dans l’espace avec celle des artistes. Ces partitions (musicales et matières visuelles) tiennent comptent dans leur élaboration même, du réseau Internet et de ses potentialités de liens traversant les fuseaux horaires.

L’utilisation de couleurs, de fréquences, de phonèmes, de multiples langues, d’éléments universels, de nouvelles technologies, d’éléments dynamiques musicaux invite le public à vivre des états de Consciences.